La MASTERCLASS dure 4 semaines pendant lesquelles nous nous installons dans un Théâtre Parisien. Parallèlement au coaching qui accompagne dans un travail personnel, nous accueillons 7 intervenants, professionnels de premier plan – soit un jour sur deux.

Nous rencontrons 4 directeurs(trices) de casting qui vont diriger une séance dans des conditions proches de leur quotidien. Selon leur façons, leur méthodes : ils ont carte blanche pour nous faire partager leur expérience et nous transmettre les coulisses de  leur métier.

La veille, les scènes ont été travaillées en coaching pour que chacun présente une proposition de qualité. Le directeur de casting tourne plusieurs prises, puis nous visionnons les essais sur grand écran. Dans un échange informel et amical, nous cherchons à comprendre son ressenti, ce que d’habitude le directeur de casting ne dit pas…

Un opérateur-réalisateur est présent à chaque tournage pour réaliser des prises de vues de qualité, dans une esthétique soignée qui permet de valoriser les scènes.

3 réalisateurs viennent à leur tour tourner ces mêmes scènes.

Les textes que nous travaillons sont leurs propositions, extraites de leurs projets, de leur scénarii, de leurs envies… Ce qui implique chaque réalisateur artistiquement, personnellement, dans le travail. Pour le tournage de ces essais, il a carte blanche pour diriger et rencontrer dans le travail chaque comédien autant qu’il le désire.

Tous les intervenants ont été choisis pour la qualité de leur acuité, et la générosité de leur désir de participer à ce genre de travail. La pertinence de leur retour nous offrent 7 points de vue cinématographiques de grande expérience, informations précieuses avec lesquelles nous pouvons réévaluer, repartir en coaching, pour affiner, affûter, et monter en puissance, semaine après semaine.

Le stage se termine devant un poste de montage, où nous visionnons l’ensemble des essais tournés au cours des 4 semaines. Au-delà des bilans réalisés au fur et à mesure, ce dernier rendez-vous est l’occasion de se rendre compte de l’évolution, du chemin parcouru : entre la dernière prise tournée la dernière semaine et la première, au début du stage, la comparaison est saisissante.

Tous les essais, les rushes, sont donnés à chacun sur un disque dur. Chaque intervenant reçoit un DVD personnalisé qui va lui permettre de garder une copie de ces scènes d’essais et d’en conserver une trace matérielle.